Objectifs

Ainsi que spécifié dans la convention régissant AERIS, les services fournis doivent permettre de fournir un support à la communauté utilisatrice en France pour conduire des travaux sur les données relevant de la thématique atmosphère.

L’objectif est de fournir à la communauté des moyens humains et matériels mutualisés, permettant d’aider la recherche nécessitant l’accès aux données atmosphériques.

Ces projets peuvent inclure notamment :

  • le référencement ou le rapatriement au sein d’AERIS de données extérieures pour compléter des données existantes ou permettre des nouvelles synergies,
  • l’aide à l’exploitation et l’analyse des données (extractions, fabrications d’ensembles composites, …),
  • le développement d’outils d’extraction, de visualisation et d’analyse,
  • la mise en œuvre systématique de méthodes de traitement développées dans les laboratoires,
  • la demande de produits nouveaux ou de services (ex: produits utiles pour assimilation ou validation de modèles, service de distribution de données,…),
  • l’intégration au sein d’AERIS d’une base de données existante,
  • l’hébergement et la structuration au sein d’AERIS d’une base de données de campagne ou de grand projet,

Les ressources affectées peuvent être matérielles, reposant sur les moyens d’archivage et de calculs affectés à AERIS ou combinant les moyens humains et matériels.
Les demandes sélectionnées seront labellisées AERIS.

Procédure

Pour une procédure souple et réactive, la demande peut être relativement courte, tout en contenant les informations nécessaires à l’évaluation (en particulier la justification et la motivation du projet, et une estimation du temps de travail requis).
La demande sera effectuée via le formulaire en ligne sur le site AERIS.

Les demandes seront instruites dans un premier temps par l’équipe de direction d’AERIS, qui pourra s’adjoindre les expertises nécessaires, et en dialogue avec le porteur du projet, afin de consolider la demande et évaluer avec le plus de précision possible la ressource nécessaire. La direction proposera alors un plan de réalisation ou donnera un avis réservé. Le Comité Scientifique évaluera le projet au vu de cette instruction, de l’intérêt scientifique du projet et, éventuellement, des avis préalables du TOSCA et des comités de l’INSU. Le projet approuvé sera ensuite inséré dans le plan de charge avec un planning prévisionnel. La direction aura la latitude de mettre en œuvre la réponse aux petites demandes et des études de prototypage, en attendant l’avis du CS, pourvu que le plan de charge approuvé par le CS soit respecté.

Le projet demandeur s’engage rendre publiques les données engendrées et à valoriser le travail par le référencement d’AERIS et des remerciements dans tous les articles et présentations dérivées. Cet engagement sera concrétisé par la signature d’une charte.

Pour les projets conséquents, qui peuvent généralement être anticipés, il est recommandé d’envoyer le plus tôt possible et avant même la finalisation du projet une lettre d’intention qui permettra d’informer la direction d’AERIS et le CS pour aider la planification pluriannuelle et, in fine, la réalisation du projet.