Modèle

GRUAN

GRUAN est un réseau international de référence composé d’une trentaine de stations dédiées à l’observation par radiosondages de variables climatologiques clés entre la surface et la stratosphère . Plusieurs organismes français collaborent activement depuis 36 mois pour certifier deux sites majeurs : un site francilien comprenant la station Météo-France de radiosondages de Trappes et de l’Observatoire SIRTA à Palaiseau et un site réunionnais comprenant la station Météo-France de radiosondages de Saint-Denis de la Réunion et de l’Observatoire du Maïdo (OPAR). Chaque site repose sur la complémentarité des observations réalisées : mesures sur la verticale par radiosondes d’une part, et mesures par télédétection active et passive d’autres part.

MIMOSA

Le projet Le modèle MIMOSA (Modélisation Isentrope du transport Méso-échelle de l’Ozone Stratosphérique par Advection) a été développé par le Service d’Aéronomie dans le cadre du projet Européen METRO (MEridional TRansport of Ozone in the lower stratosphere). Le modèle produit des fichiers de Vorticité potentielle à différentes surfaces isentropiques et sur une couverture spatiale globale […]

ARISE-FR

Le projet ARISE-FR a pour objectif d’intégrer les activités d’observations et de recherche sur la dynamique de l’atmosphère de la troposphère à la thermosphère inférieure afin d’améliorer les synergies, la visibilité et la pérennité des infrastructures françaises impliquées dans ce domaine. Il s’appuie sur le projet d’infrastructure de recherche européenne, ARISE (Atmospheric dynamics Research InfraStructure in Europe, http://arise-project.eu) piloté par la France. L’objectif d’ARISE est de décrire l’ensemble des perturbations dans les différentes couches de l’atmosphère, les interactions entre ces couches et leurs effets sur le climat avec une résolution spatio-temporelle jamais obtenue précédemment.

REPROBUS

REPROBUS (Reactive Processes Ruling the Ozone Budget in the Stratosphere) est un modèle 3D de chimie-transport calculant l'évolution temporelle de 55 espèces chimiques stratosphériques via 147 réactions chimiques [Lefevre et al., 1998]. Les réactions hétérogènes sont également prises en compte, à la surface des aérosols liquides ou des nuages stratosphériques de glace. Les champs de vent et de température sont forcés toutes les 3 heures à partir des analyses ECMWF sur les 137 niveaux de ECMWF/IFS, répartis entre le sol et environ 80 km d’altitude. Le pas de temps utilisé pour les calculs chimiques est de 15 minutes. REPROBUS est intégré en temps quasi-réel (t+24h) et ses résultats sont disponibles tous les jours.

Autres projets

Nom Description Date de début Date de fin Accès aux données
BAMED Ballons sur la mer Méditerranée BAMED (Ballons sur la mer Méditerranée) est un modèle fournissant des prévisions de trajectoire pour les BPLB (Ballons Pressurisés Couche Limite) sur la mer Méditerranée. 01/01/2012 - -

Rechercher