GRUAN

The Global Climate Observing System (GCOS) Reference Upper-Air Network

GRUAN est un réseau international de référence composé d’une trentaine de stations dédiées à l’observation par radiosondages de variables climatologiques clés entre la surface et la stratosphère .
Plusieurs organismes français collaborent activement depuis 36 mois pour certifier deux sites majeurs : un site francilien comprenant la station Météo-France de radiosondages de Trappes et de l’Observatoire SIRTA à Palaiseau et un site réunionnais comprenant la station Météo-France de radiosondages de Saint-Denis de la Réunion et de l’Observatoire du Maïdo (OPAR). Chaque site repose sur la complémentarité des observations réalisées : mesures sur la verticale par radiosondes d’une part, et mesures par télédétection active et passive d’autres part.

Cette collaboration de travail repose sur l’IPSL (pilotage du projet, développements algorithmiques et Observatoire SIRTA), MétéoFrance (réalisation des radiosondages), le pôle de données national AERIS (centre d’archivage, de traitement et base de données), l’OSU-Réunion et le LACy (Observatoire du Maïdo, intercomparaisons) et la société Météomodem (fabricant d’équipements de radiosondage).
Les documents de certification GRUAN des sites français ont été envoyés en septembre 2020 au GRUAN Lead Center.

Cette certification est un gage de qualité, d’une part des radiosondes utilisées (sonde Meteomodem M10) et d’autre part des sites associés équipés de lanceurs automatiques de radiosondes.

Robotsonde Météomodem du Centre Météorologiques de Trappes en cours de certification GRUAN (Madonna et al., 20201)

En effet, les sondes certifiées GRUAN sont finement caractérisées avec des incertitudes quantifiées et une parfaite traçabilité des performances et éventuelles dérives. Idem pour les sites mettant en œuvre des procédures validées, reproductibles et documentées sur le long terme (action prise en charge par MétéoFrance).

Un résultat fort de ces travaux de certification est la production du document technique décrivant chaque correction et incertitude associées, ainsi que la validation des résultats (plusieurs centaines d’heures de tests et de campagnes de mesures à travers différents laboratoires européens, en milieux tempéré et tropical permettant le développement de
paramétrisations pour optimiser les profils verticaux d’humidité, de température, de pression ou encore de vent, et ainsi développer le produit GRUAN final (Dupont et al., 2020²).
Un premier jeu de données est disponible sur le site GRUAN.

Pendant ces travaux de certification, un travail important a également été mené sur les flux de données afin d’assurer une fourniture optimisée de données traitées et documentées au format NetCDF à partir des 6 fichiers initiaux au format ascii.
L’obtention de cette certification GRUAN est importante pour les stations d’observation françaises : c’est un gage de qualité des mesures qui y sont réalisées, qualité indispensable à leur utilisation par les équipes scientifiques nationales et internationales pour leurs études sur les processus physicochimiques comme pour l’analyse des tendances atmosphériques dans un contexte de changement climatique.

Source : Jean-Charles DUPONT (Institut Pierre-Simon Laplace) Météo et Climat Info n°78

(1) F. Madonna, R. Kivi, M. Fujiwara, B. Ingleby, G. Romanens, M. Hernandez, X. Calbet, M. Rosoldi, A. Giunta, T. Karppinen J-C. Dupont, M. Iwabuchi, S. Hoshino, C. von
Rohden, P. W. Thorne, Use of automatic radiosonde launchers to measure temperature and humidity profiles from the GRUAN perspective, 2020, AMT, amt-2019-472
(2) J.-C. Dupont, Haeffelin M., Badosa J., Vignelles D., Raux C., Clain G., 2020, Characterization and Corrections of Relative Humidity Measurement from Meteomodem M10
Radiosondes at Midlatitude Stations, JAOT, Vol. 37, p. 8547-871, DOI: 10.1175/JTECH-D-18-0205.1