L’éruption volcanique sur les îles Tonga vue par les satellites géostationnaires

Le 14 janvier dernier, le volcan sous-marin Tonga-Hunga Ha’apai s’est réveillé et a provoqué un tsunami. Il a notamment inondé des côtes du Japon, des États-Unis et tué deux personnes au Pérou. L’éruption a duré huit minutes et était si forte qu’elle a été notamment entendue « comme un bruit de tonnerre lointain » sur les îles Fidji, à plus de 800 km de là. 

Sur les îles Tonga on ne déplore pour le moment aucune victime mais les connexions internet et téléphoniques sont coupées et de nombreux dégâts matériel sont à déplorer.

Les images satellites sont impressionnantes : on peut y observer un énorme champignon de fumée et de cendres et la vague qui a été déclenchée par la suite grâce au satellite géostationnaire japonais HIMAWARI.

Cette animation de l’imageur Advanced Baseline Imager (ABI) à bord du satellite GOES-17 (NOAA/NASA) montre l’éruption du Hunga Tonga de 03:40 UTC à 14:00 UTC le 15 janvier 2022. L’animation est construite à partir d’images en composition colorée GeoColor du CIRA (composition synthétique en vraies couleurs le jour et avec 2 canaux infrarouges la nuit).
Source: NOAA/NASA/AERIS/ICARE

Grâce à notre centre de données et de service (CDS) SATMOS situé au Centre de Météo Spatial (CMS) à Lannion, AERIS peut obtenir des images et des animations de 5 satellites météorologique géostationnaires en orbite à des emplacements complémentaires, permettant ainsi une couverture de l’ensemble du globe. Les données sont acquises via différents canaux par le SATMOS, qui les encode sous un format commun (NetCDF) pour faciliter leur utilisation, et les fournit à au centre de données et de services ICARE qui les mets à disposition des utilisateurs.

Ces images peuvent être très utiles pour des observations de phénomènes climatiques à un instant donné comme par exemple les observations volcaniques.

Une plateforme d’observation des panaches volcaniques grâce à un couplage des données sols et satellites est également disponible grâce à notre CDS ICARE : on peut y observer la dispersion du panache volcanique du Hunga Tonga !

Animation of Hunga Tonga plume dispersion toward Australia derived from
HIMAWARI-8/AHI SO2 RGB products made using the VOLCPLUME AERIS/ICARE
platform (PI: M. Boichu, marie.boichu@univ-lille.fr)

Les observations complémentaires des autres pôles et de DINAMIS

Tous les pôles de Data Terra comme le dispositif DINAMIS disposent de données complémentaires qui permettent de documenter très précisément tous les aspects de cette éruption :

  • ForM@Ter retrace l’évolution de la morphologie de l’île volcanique Hunga Tonga vue par satellite : Pléiades, Sentinel-2 et Sentinel-1. En savoir +
  • ODATIS, grâce au « Réseau de référence des observations marégraphiques » REFMAR, permet de suivre la diffusion du tsunami provoqué par l’éruption. En savoir +
  • THEIA grâce à son service ICube-SERTIT permet de cartographier les dommages pour guider les interventions d’aide d’urgence. En savoir +
  • Le catalogue #DINAMIS, dispositif français en images très haute résolution spatiale, diffuse des observations satellites activées sur la zone et leur comparaison avec des images d’archives permettent d’évaluer les dégâts sur les littoraux. En savoir +

Plus d'actualités

Highlight

Les équipes d’AERIS de nouveau réunies!

Du 9 au 11 mai dernier a eu lieu la première Assemblée Générale d’AERIS post Covid à Avignon. Des retrouvailles pour certains et une découverte d’AERIS pour d’autres, cette Assemblée Générale a été marquée par une bonne cohésion d’équipe et par des temps de partages. Au programme : des présentation du contexte d’AERIS et des […]

17.05.2022

Highlight

Le site IUPAC fait peau neuve!

IUPAC (International Union of Pure and Applied Chemistry) est l’autorité mondiale en matière de nomenclature et de terminologie chimiques, y compris la désignation des nouveaux éléments du tableau périodique, de méthodes de mesure normalisées, de poids atomiques et de nombreuses autres données évaluées de manière critique. L’objectif de IUPAC est d’unir une communauté chimique mondiale […]

25.03.2022

Highlight

FAIR EASE : des services pour l’observation de la Terre

Le projet européen FAIR-EASE qui vient d’être sélectionné fait partie du programme HORIZON INFRA 2021 EOSC. Ce projet vise à implémenter des services distribués et intégrés pour l’observation et la modélisation du système terrestre, de l’environnement et de la biodiversité en collaboration avec les communautés d’utilisateurs, l’European Open Science Cloud (EOSC) et les infrastructures de […]

24.02.2022

Rechercher