Le 11 mai s’est tenue une revue d’exploitation du satellite Megha-Tropiques. Cette revue faisait le bilan d’une période s’étendant de décembre 2015 à avril 2017.

La revue s’est tenue au Centre Spatial de Toulouse, en présence d’une délégation de l’ISRO et en multiplex avec deux centres de l’ISRO en Inde

Les conclusions de la revue sont très positives : jusqu’à ce jour, la mission, assurée par le radiomètre sondeur Saphir et le radiomètre large bande ScaRaB (le radiomètre imageur MADRAS étant tombé en panne en début de mission) est considérée comme un succès.

Le satellite (qui porte encore l’équivalent d’une centaine d’année d’ergol !) et les instruments sont en parfaite santé.

Le segment sol continue à assurer le service opérationnel de traitement et diffusion des données.

Quelques problèmes ont été recensés dans cette période : la plupart sont traités et clos. Les points encore ouverts ne sont pas impactant pour la mission et leur traitement relève du travail de routine. Des solutions devraient être présentées à la prochaine revue.