INDAAF

International Network of Deposition and Atmospheric chemistry in Africa

Le projet

INDAAF (International Network of Deposition and Atmospheric chemistry in Africa) est un service dédié au suivi à long terme de la composition chimique de l’atmosphère et des flux de dépôts atmosphériques, qui permet de documenter et de comprendre les relations existantes entre les émissions des différents composés, leur transport, leur transformation physico-chimiques jusqu’à leur dépôt. Ces dépôts, secs et humides, constituent la dernière étape du cycle biogéochimique de tout composé ayant un impact important sur les différents écosystèmes aquatiques ou terrestre. C’est cette notion de cycle biogéochimique des composés atmosphériques à courte durée de vie qu’il convient d’observer à long-terme. L’observation à long-terme est également rendue indispensable par l’accroissement de la pression anthropique dans cette région, et des modifications qu’elle induit en zones rurales (culture/pâture/feux de biomasse/transport des polluants des mégacités africaines).

Observations

Chaque station est pourvue d’un collecteur de pluies, de collecteurs d’aérosols et de capteurs passifs de gaz. Les mesures réalisées concernent la chimie des précipitations, les flux de dépôts humides et la masse totale des aérosols; le carbone, les acides organiques, les composés soufrés et azotés des gaz.

Le réseau comprend 10 sites :

  • 8 en Afrique de l’Ouest et centrale (Mali, Niger, Côte d’Ivoire, Sénégal, Bénin, Congo, Cameroun),
  • 2 stations partenaires en Afrique du sud et en Tunisie.

Accès aux données

Liens de téléchargement Http:

Galerie

Quicklook

Contacts

Point de contact

INDAAF database (AERIS, SEDOO, Observatoire Midi-Pyrénées)

francois.andre@obs-mip.fr

Investigateur principal

Corinne Galy-Lacaux (LA/OMP)

corinne.galy-lacaux@aero.obs-mip.fr

Beatrice Marticorena (LISA)

beatrice.marticorena@lisa.ipsl.fr